Vous venez d’obtenir votre Baccalauréat et vous allez entamer votre cursus universitaire. Lors de votre inscription administrative dans votre nouvelle université, vous découvrez que vous devez obligatoirement vous affilier à une sécurité sociale étudiante, cette dernière est également appelée mutuelle étudiante. Attention, il ne faudra pas confondre mutuelle étudiante et mutuelle complémentaire santé, ces deux services peuvent être proposés par les mêmes organismes de mutuelles étudiante, mais seule la sécurité sociale étudiante sera obligatoire.
La sécurité sociale étudiante aura le même principe de fonctionnement que celle de vos parents, elle remboursera en partie les frais de santé, il restera donc une partie de ces frais à votre charge. Si vous souhaitez être mieux remboursé, vous devrez souscrire à une mutuelle complémentaire étudiante. Mais comment fonctionnent ces deux organismes et comment choisir ceux qui vous conviendront ?

Quel est le fonctionnement de la sécurité sociale étudiante et comment choisir son centre ?

C’est le premier pas vers votre indépendance, enfin d’un point de vue administratif. Vous allez avoir votre numéro de sécurité sociale et votre propre carte vitale, vous ne dépendrez donc plus de la caisse de sécurité sociale de vos parents.
La transition de la caisse de vos parents vers la vôtre devra s’effectuer au 1er octobre de votre première année d’études supérieures.
Si vous fêtez vos 20 ans durant cette année étudiante votre affiliation à la sécurité sociale étudiante vous sera offerte, c’est le cas également pour les étudiants détenteurs d’une bourse sans condition d’âge. Si vous avez plus de 20 ans, vous devrez régler 250€ de cotisation annuelle, vous aurez la possibilité de vous acquitter de cette somme en trois mensualités.
Lorsque vous effectuerez les démarches d’inscription à l’université vous devrez donc obligatoirement vous affilier à la sécurité sociale étudiante.
Dans l’enceinte de votre université vous pourrez découvrir plusieurs centres de sécurité sociale étudiante représentés, c’est à ce moment que vous devrez choisir le vôtre.Le centre Nationale de Sécurité Sociale étudiante ou LMDE est le principal mais vous pourrez aussi opter pour un centre régional comme la SMEREP pour Paris et sa région par exemple.
Tous les centres proposent le même taux de remboursement donc inutile de les comparer.

La mutuelle complémentaire étudiante.

Maintenant que vous êtes affilié à la sécurité sociale étudiante obligatoire, vous aurez la possibilité de choisir une mutuelle complémentaire étudiante facultative qui vous permettra d’être mieux remboursé de vos frais de santé.
La sécurité sociale prend en charge en moyenne 70% de vos frais de santé lorsqu’il n’y a pas de dépassement d’honoraires, cela signifie que 30% minimum de ces frais resteront à votre charge ce qui a terme peut peser lourd dans votre maigre budget d’étudiant.
En fonction du contrat auquel vous souscrirez, la mutuelle complémentaire pourra donc prendre en charge une partie ou la totalité des frais restant à votre charge.Les centres de sécurité sociale étudiante comme la LMDE ou la SMEREP vous proposent également une adhésion à leur mutuelle complémentaire.
Vous aurez aussi la possibilité adhérer à un organisme complémentaire qui propose des contrats spécifiques pour les étudiants.
Renseignez vous également auprès de l’organisme de vos parents, vous pourrez peut-être conserver votre contrat chez eux.
Pour bien choisir votre complémentaire étudiante il est conseillé d’utiliser un outil de comparaison. Agissonspourlegalite.fr en propose un généraliste sur sa page  » comparateur mutuelle « . Il existe même un comparateur de mutuelles spécial étudiant comme celui-ci, il vous permettra de choisir un contrat adapté à vos besoins.